Prise 2 / From me to you – The Beatles vs Ane Brun

Cette semaine je reviens en louant à nouveau les talents vocaux d’Ane Brun (voir ici et ici).
Il est rare qu’une voix féminime me plaise mais quand cela arrive j’en parle un peu, beaucoup et parfois trop souvent. Mais là ça en vaut la peine. En effet, aujourd’hui, Madame Brun a publié sur sa page facebook une très très très charmante reprise de From to you des The Beatles (une jolie façon de célébrer son 100 000e pouce levé).

Si la dame nous réserve de telle surprise à chaque 100 000 adeptes, j’espère que cette modeste note pourra contribuer à atteindre, plus tôt que tard, la barre des 200 000🙂

Prise 2, Quand mon coeur balance entre l’originale et la copie.

from-me-to-you-the-beatles

Prise 2 – Stop – Sam Brown vs Ane Brun

Il y a deux jours je louais les beautés de l’album Duets d’Ane Brun. J’avais alors omis de parler de Stop le titre de l’album que j’affectionne tout particulièrement.
Oubli volontaire que je réservais à ma petite rubrique Prise 2. 🙂
Alors voici une reprise de la célèbre Stop malheureusement bien plus associée à la publicité du café maxwell qu’à son interprète originale Sam Brown.

Prise 2, quand mon cœur balance entre l’originale et la copie.

Sam_Brown_-_Stop!_(CD)

Les avantages de passer des heures derrière un ordi…

Enfin de retour!
Après quelques semaines d’inactivités professionnelles je dois apprendre à renouer avec le réveil, les horaires, le bus, le métro, les dates limites, les réunions et surtout à ne plus faire rimer lundi (ou les autres jours de la semaine) avec dimanche.
La bonne nouvelle? C’est d’avoir retrouvé une routine professionnelle. Mais le vrai soulagement (place à l’exagération) c’est d’avoir de nouveau l’envie de découvrir de nouveaux chanteurs, d’avoir des nouvelles obsessions hebdomadaires, de chercher, fouiner, écouter et avoir hâte de les partager! Ce sont les avantages de passer la journée derrière un ordi.
C’est jamais bon de rester sur ses acquis. 2 mois sans aucune découverte c’est long. Trop long. Heureusement aujourd’hui, par hasard, en cherchant des infos sur Ron Sexsmith (à écouter d’urgence si ce n’est pas encore fait) je tombe sur un duo avec une certaine Ane Brun. Puis je découvre l’album duets de la dite chanteuse. Et mon attention s’attarde sur Lift Me, une chanson country qui me rappelle la voix de Dolly Parton à son meilleure. Puis il y a Rubber & Soul et This Road deux perles folk interprétée par cette Norvégienne qui réveille mon intérêt pour les songwriters scandinaves (inutile de reparler de ma passion pour le suédois Kristofer Astrom).
Autre beau moment de l’album, Little ligths, un duo aussi léger qu’un p’tit nuage d’été interprété avec le groupe français Syd Matters .

Avec 6 albums à son actif, il devrait me rester encore quelques heures de plaisirs musicaux à découvrir. Hâte! Pour le moment, les quelques chansons évoquées s’écoutent ici.

Xo. La néoulaise.

ane brun

La compile de juillet

Malgré un mois de juin pauvre en découvertes marquantes (excepté l’excellent nouvel album de Sigur Ros, Kveikur), La néoulaise sort de sa torpeur musicale (temporaire) pour la traditionnelle compile mensuelle…
Face à mon manque de curiosité passager je décide de faire du neuf avec du vieux en ressortant les vieilles acquisitions. Et à ma grande surprise je redécouvre Muse (enfin plutôt le chef d’oeuvre: Origin of Symmetry), mis au placard de ma mémoire en 2009 après 7 années de passion qui se sont terminées dans la déception avec la sortie de leur 5e album The Resistance
Passons.
La compile de juillet: un petit mélange de neuf, de vieux, de chansons oubliées et retrouvées. C’est par ici.

compile juillet

Photo: Elsa Lavigne